ACTUALITÉ
Remonter ] agenda : à la une ] [ la dernière actu ] l'actu par date ]
Communiqué 1er Juin 2008

NOS FUTURS

[ Téléchargez le tract au format .pdf ]


Mesure après mesure, le pouvoir développe son projet de contre-réforme libérale. Protection sociale, temps de travail, retraites, logement, Education, transports, indemnisation des chômeurs : rien n'est épargné. L'illusion que cette politique pourrait être contenue par la négociation risque de se payer cher.

Deux réponses sont possibles à gauche : tirer un trait sur l'espoir d'une autre société, en tentant de corriger à la marge les dégâts du capitalisme, ou agir pour une alternative.

Ce dernier choix est celui des Alternatifs : nouvelle répartition des richesses pour en finir avec la pauvreté et la précarisation, poursuite du combat historique du mouvement ouvrier pour la réduction du temps de travail, mise à l'abri de la marchandisation de secteurs vitaux comme la santé, le logement, le système éducatif, alter développement et décroissance des consommations énergétiques, initiatives autogestionnaires, pour la reprise d'entreprises comme dans le champ politique, égalité des droits pour toutes et tous.

Les Alternatifs agissent pour que tous ceux et celles qui refusent l'ordre libéral débattent et soutiennent ensemble les mobilisations, organisations (PCF, LCR/NPA, Alternatifs, AL...), courants socialistes et Verts de gauche, collectifs unitaires.

Les salariés sans-papiers se sont levé, agissent avec leurs syndicats. Des mobilisations sociales durables et massives restent à construire : les journées d'action en cours en sont une étape. Dans les mois qui viennent, il faudra ne laisser isolé aucun combat : salarié-e-s du privé en lutte pour les salaires, contre les licenciements, écoles occupées contre la suppression de postes, populations résistant à la liquidation de services publics, chômeurs et précaires.

Avec, toujours, la volonté d'éclairer les enjeux, de construire l'unité usagers-salariés des secteurs publics.

La Droite et le MEDEF nous veulent résignés, divisés, nous allons répondre par la mobilisation et l'unité.

Jean-Jacques Boislaroussie




haut