ACTUALITÉ
Remonter ] agenda : à la une ] [ la dernière actu ] l'actu par date ]
Communiqué 6 juin

NOUS AVONS GAGNÉ. TOUT COMMENCE !


Le 29 mai le combat du NON de gauche, porté par des centaines de collectifs dans la dynamique de l’appel des 200, a fait la différence.

Il s’agit aujourd’hui de passer du NON social et démocratique aux réponses à l’offensive contre les droits sociaux et les libertés, qui généralise le chômage et qui aggrave les inégalités sociales et la précarité.

Il s’agit de dessiner une alternative.

La principale caractéristique des collectifs est leur caractère profondément unitaire. Ils ont su faire agir ensemble des militant-e-s politiques, syndicaux, associatifs, des citoyen-ne-s, sans hiérarchie, sur un pied d’égalité. C’est une nouvelle manière de faire de la politique en se réappropriant le débat, en s’affranchissant des cadres établis.

Il nous incombe de poursuivre cette démarche en veillant à ce que toutes les sensibilités et engagements y trouvent leur place.

Le scrutin du 29 mai resitue à une échelle de masse les exigences et mobilisations sociales et citoyennes dans un cadre européen. Il manifeste également le retour à la politique de celles et ceux qui s’en étaient écartés.

Tout cet acquis, il nous faut le faire vivre :

- en ancrant toujours plus l’activité des collectifs dans les quartiers et les communes, par des réunions de proximité, pour que toutes et tous gardent la parole

- en faisant en sorte que les collectifs agissent en soutien et solidarité aux luttes, en lien avec les enjeux européens.

Les collectifs peuvent élargir et enraciner leur action sous la forme d’assemblée ou de forums citoyens.

Des propositions pour une autre Europe ont déjà été formulées. Les collectifs peuvent s’en saisir pour élaborer une alternative pour l’Europe. Le travail des collectifs, Forums ou assemblées citoyens permettra d’élargir le débat sur l’Europe que nous voulons et celui sur la mise en route d’une construction politique européenne démocratique.

Cette démarche prendra tout son sens en lien avec les forces alternatives et démocratiques européennes, notamment à l’occasion des Forums sociaux européens.

Dans cette perspective, nous proposons que les collectifs participent, avec les courants politiques et sociaux engagés dans la dynamique de l’appel des 200 et du NON de gauche, à un cadre national permanent qui pourra contribuer à jeter les bases d’un grand mouvement européen.

Dès maintenant, il est nécessaire de prendre de la base au sommet des initiatives prenant en compte la dimension européenne, en particulier par l’échange systématique avec des représentants des mouvements sociaux et politiques européens.

Les Alternatifs feront leurs propositions au sein des collectifs locaux et nationaux dans un esprit constructif et unitaire. Leur orientation, pour une Europe sociale, féministe, écologiste et démocratique, s’exprimera à travers leur activité politique spécifique.

Les Alternatifs appellent à assurer le succès de la réunion nationale des collectifs le 25 juin et des initiatives unitaires du 16 juin.


Texte adopté à l'issue de la Conférence Nationale des Alternatifs



haut