ACTUALITÉ
Remonter ] agenda : à la une ] [ la dernière actu ] l'actu par date ]
Communiqués 16 Décembre 2007

« Chacun-e est libre " ? NE PAS LAISSER FAIRE !

Boycotter individuellement tout commerce aux horaires d'ouverture tardifs ou/et ouvert le dimanche est bien sûr, pour les Alternatifs, une nécessité, un impératif.

Mais il faut faire plus : se mobiliser, organiser des manifestations devant ces magasins pour interpeller et débattre avec les clients qui s'y rendront, appeler au boycott des enseignes qui généraliseront de telles pratiques.

Les Alternatifs


LA BATAILLE DES SALAIRES

Mener la bataille des salaires est une urgence extrême pour permettre à tous/toutes de vivre dignement. Ces dernières années, cette bataille n'a jamais été centrale. Le poids du chômage et de la précarité a été systématiquement opposé - et intériorisé - aux salarié-e-s en CDI à temps complet, surtout quand leurs salaires se situent 10 à 30% au-dessus du SMIC et qu'ils et elles se savent sur la ligne de crête (avec souvent en prime le chantage à une possible délocalisation ou à un dépôt de bilan).

C'est le cas pour près de la moitié des salariés de France.

Cette fin d'année marque le 20ème anniversaire du fameux CAC40. En 1987, il valait 1000 points. En décembre 2007 : 5 700, soit une augmentation de 570%. Toujours en décembre 1987, le SMIC horaire était de 27,84 francs (4,24 euros). Aujourd'hui, vingt ans plus tard, il n'atteint que 8,44 euros.

Imaginons qu'il ait été indexé sur le CAC40, il dépasserait les 24 euros .. et le salaire minimum les 3 300 euros. Voilà un exemple éclatant de l'évolution du partage des richesses dans notre pays, à aborder opportunément et sans modération pour les repas de fin d'année.


Les Alternatifs

haut