ACTUALITÉ
Remonter ] agenda : à la une ] [ la dernière actu ] l'actu par date ]
Article paru dans "Paris Normandie" 27 Mai 2008

ALTERNATIFS AUX CANTONALES A ROUEN

Thomas Capron, le suppléant, aux côtés de Solène Duparc, la candidate des Alternatifs dans le 5e canton.

Avec un slogan clair, « A gauche vraiment », une proposition coup-de-poing, « Supprimons le conseil général » et une jeune candidate déterminée, Solène Duparc, les Alternatifs rouennais sont l'un des deux partis d'extrême gauche, avec la Gauche révolutionnaire et Leïla Messaoudi, à se présenter dans le 5e canton.

« Nous sommes plutôt dans le courant altermondialiste que dans celui de l'extrême gauche », précise d'emblée Thomas Capron, son suppléant. Un rapide coup d'œil à leurs propositions ancre néanmoins cette candidature bien à gauche de l'échiquier politique : partage des richesses, Smic à 1 500 euros, solidarité et écologie populaire... Et la disparition de l'assemblée départementale au profit des communautés d'agglomération ou de communes plus proches de la réalité du terrain. « A condition que leurs représentants soient élus de façon démocratique et non désignés arbitrairement. »

Espérant réaliser un bon score - « Pour nous, un bon score, c'est autour de 4 ou 5 % » -, la prof de musique de 24 ans, qui dirige également la chorale militante des Alternatifs, est pour la première fois en tête d'affiche, mais n'en est pas à sa première campagne : « Le nom du candidat importe peu. Ce sont les idées qui comptent. »

Contre un socialisme « libéral ».

Partisans de l'autogestion plutôt que d'une hiérarchie trop établie, les deux représentants du groupement rouennais se placent avant tout en totale opposition avec la politique actuelle du président Sarkozy, mais également avec une "vision « libérale » de la gauche et du socialisme. Une position qui les pousse à se projeter dans le second tour de la cantonale partielle des 8 et 15 juin prochains : « Pour nous Christine Rambaud, avec son parcours politique fluctuant, représente cette dérive libérale de la gauche. Dans le cas où la candidate socialiste serait présente au second tour, nous ne donnerions donc aucune consigne ». Et si les Verts étaient présents ? « On verrait, mais rien n'est certain. Dans ce cas, nous ferions le point entre militants. »

Laurent Derouet




Communiqué 26 Mai 2008

RESULTATS DE LA CANTONALE PARTIELLE LYON 5°

pour rappel, 2 particularités :

- G. Collomb maire de Lyon et le PS soutenaient la candidature de T. Rudigoz membre du MoDem (contre l'avis de la section locale du PS)

- Les Alternatifs et le PC présentaient une candidature commune Katherine Legay - Mohamed Rafed sous le titre "Rassembler et agir pour une alternative à gauche" (avec accord pour un tandem en sens inverse en 2010)

K. LEGAY et M. RAFED obtiennent 6,3%.
Score intéressant car supérieur à la somme des scores des mêmes candidats séparés en 2004 (6,1%). Et score nettement supérieur aux scores cumulés des "3B" à la présidentielle et à ceux du PC et de Mohamed à la législative 2007.

Position 2° tour : pas de consigne de vote pour Les Alternatifs et le PC

Les Alternatifs

haut