ACTUALITÉ
2003 ] 2002 ] 2001 ] 2000 ]
Remonter ] Saddam-Stallone - 17/02/03 ] Non à la guerre en Irak ] Manif Retraites - 01/02/03 ] Retraites - 01/02/03 ] EDF - 10/01/03 ] [ Education - 28/01/03 ] Voeux - 01/01/03 ]
Appel à manifestation ! le 28 janvier 2003

MANIFESTATION DES ENSEIGNANTS 

LE MARDI 28 JANVIER 2003

 

Les Alternatifs soutiennent les mobilisations des personnels de l'Éducation Nationale

La politique du gouvernement Raffarin dans le secteur de l'Éducation combine, en dépit d'inflexions récentes, austérité, précarisation institutionnalisée, et inégalités avec le retour de fait d'un palier d'orientation des la fin de la 5eme.


Si l'école ne peut à elle seule pallier les dégâts du capitalisme, elle reste dans bien des quartiers et cités populaires un des seuls éléments de résistance à la déstructuration sociale. C'est pourquoi les revendications des personnels enseignants et 
non-enseignants sont vitales :

  • Limitation des effectifs, notamment dans les ZEP (20 élèves par classe, maximum). 

  • Renforcement de l'accompagnement médico-social et de la vie scolaire.

  • Refus de la précarisation galopante, ouverture de procédures de titularisation.

Ces revendications d'urgence ne constituent certes pas à elles seules une réponse à la crise du système éducatif, qui reflète la crise d'une société malade des inégalités, du règne de la marchandise, des violences en tous genres, notamment celles faites aux opprimés.

Mais l'École reste un maillon essentiel pour la reconstruction de solidarités populaires, un de ses enjeux les plus difficiles. Répondre en termes de moyens est indispensable, pas suffisant. Pour que le système éducatif joue son rôle, la participation de la population, de la jeunesse est nécessaire. Et un vrai projet éducatif ne peut que conduire à dépasser l'horizon libéral et à s'inscrire dans une dynamique autogestionnaire.

haut