ACTUALITÉ
Remonter ] agenda : à la une ] [ la dernière actu ] l'actu par date ]
Communiqué 29 mai

UN AN DEJA, ET NOUS SOMMES TOUJOURS LA


La victoire du NON au traité constitutionnel européen, le 29 mai 2005, n'a pas été une parenthèse. La coalition du monde des affaires, des appareils politiques et médiatiques adeptes de la contre-réforme libérale, n'est pas parvenue à faire accepter le retour à la résignation. La première et partielle victoire contre le CPE en témoigne. D'autres combats, d'autres victoires sont devant nous. D'abord sur le terrain social : la transformation de la société, face à un capitalisme autoritaire, nécessitera un mobilisation profonde et durable, sans une telle mobilisation aucune avancée réelle n'est envisageable. Les luttes sociales sont en elles mêmes leur propre débouché, par les conquêtes qu'elles peuvent permettre.

La question d'une traduction sur le terrain politique des exigences antilibérales, démocratiques, égalitaires, antiproductivistes est tout autant posée. Des avancées en terme de projet ont été réalisées, dans le cadre des collectifs du 29 mai, au sein de collectifs unitaires pour la défense des services publics, par l'apport des formations politiques ou de lieux de réflexion comme la Fondation Copernic, partout où se rencontrent, échangent, élaborent, celles et ceux qui, à gauche, ne résignent pas. L'appel « Pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes, il y a urgence ! » relance les initiatives pour aboutir àau rassemblement de la gauche et de l'écologie antilibérales.

Les Alternatifs appellent à la constitution de collectifs larges, recouvrant l'espace social et politique que symbolise la diversité de signataires de l'appel unitaire. Ils sont favorables, pour la Présidentielle, à un candidature commune, porteuse d'exigences sociales et politiques dans la continuité de la victoire du 29 mai, candidature dépassant clairement les intérêts partidaires et s'inscrivant dans une démarche de rassemblement pour une alternative démocratique, sociale, écologique. Contre une droite dure et l'extrême droite, face à une gauche de renoncement, la gauche du 29 mai doit se rassembler et gagner.


Les Alternatifs

haut