Les Alternatifs

  • Communiqué d’Ensemble ! du 14 avril 2014
     

    A propos des élections européennes

    Les prochaines élections européennes sont porteuses d’enjeux majeurs, à la fois nationaux et européens.
    Il faut que se fasse entendre fortement, à gauche, une voix qui défende la perspective d’une rupture avec l’actuelle Union européenne, anti-sociale et anti-démocratique, et pour une refondation de l’Europe. La voix de la solidarité des peuples contre l’austérité, contre « l’Europe forteresse », et pour une radicale transformation sociale, écologique, féministe et antiraciste.

  • Débat alternatif
     

    De la coopérative vers le commun

    par Benoit Borrits

    Face à la privatisation généralisée de l’économie, de nombreuses luttes opposent la construction de «  biens communs ». Les récentes reprises d’entreprises par les salariés en coopérative s’inscrivent dans cette logique et, sous réserve d’une intervention politique, dessinent les traits d’une appropriation sociale basée sur la construction du commun.

  • Tout changer, pour que tout change

    Communiqué des Alternatifs du 11 avril 2014

    Le premier tour l’avait annoncée : sur fond d’une abstention croissante, la débâcle électorale pour le PS a bien été au rendez-vous du second tour des municipales. Le plus terrible, et le plus inquiétant, est sans doute que ce qui s’apparente à un séisme électoral se soit passé dans l’indifférence de la majeure partie de la population. Il en est de même pour le changement de Premier Ministre et de gouvernement. Ayrault, sitôt parti, sitôt oublié. Valls, sitôt arrivé, sitôt laminé. Le discours de politique générale du nouveau chef du gouvernement, dans le brouhaha pitoyable des députés UMP, aura conforté l’impression de cirque parlementaire loin, très loin, des préoccupations et des attentes des populations. Sur le fond, le « gouvernement de combat » annoncé par François Hollande, s’est affiché sans fard aux ordres de la Commission Européennes et au service du capital et du MEDEF avec comme trilogie : baisser le "coût du travail" pour améliorer la compétitivité des entreprises, diminuer les dépenses publiques pour rembourser la dette publique, accélérer la réorganisation de l’organisation territoriale.

  • La dérive libérale de l’UE vue à travers les négociations sur le projet de traité avec les USA

    Contribution de Michel Buisson

    Ce projet vise l’établissement d’un grand marché transatlantique (GMT, ou TAFTA ou TTIP). Comme le dit le texte du Front de Gauche "il faut refuser le GMT". Il s’agit ici en complément, d’analyser les stratégies à la base de ce projet, notamment celle de l’Union Européenne qui veut ainsi pousser au maximum envisageable le libéralisme en matière de commerce et d’investissement. Il s’agit aussi de préciser les conséquences de ce projet pour faciliter le débat, électoral entre autres, et la mobilisation.

  • Premiers bilans des municipales

    7 avril 2014

    Trois questions à Roger Martelli
    Terre De Gauche avance en terre limousine
    Déclarons la guerre au libéralisme !
    A Chambéry, l’opposition de gauche s’est construite dans les municipales
    Douarnenez, un beau résultat
    Rouen
    Grenoble

  • Communiqué des Alternatifs après le deuxième tour des municipales à Grenoble
     

    Grenoble, enfin « une ville pour tous ! »

    le 31 mars 2014

    La victoire d’hier est avant tout celle d’une équipe soudée au fil du travail mené en commun pendant des mois. Nous serons un seul groupe au conseil municipal et à l’agglomération, appelée à devenir future Métropole, qui travailleront au coude à coude pour le bien commun.
    Les Alternatifs ont pris leur part dans la victoire, mais ce résultat est d’abord le fruit de 30 ans de travail d’écolos avant l’heure, comme de militants de la vraie gauche, avec des périodes dans l’opposition où nous avons mené le combat contre les politiques de droite du maire RPR corrompu, comme du PS local. L’élan populaire que notre liste a suscité avec des scores importants dans tous les quartiers, où nous avons même gagné dans des bastions PS largement choyés ces derniers mois, montre qu’un autre Grenoble est possible

  • Rouge et Vert n°376

    Lisez en ligne ce numéro 376 de mars 2014 de Rouge et Vert, le journal des Alternatifs et abonnez-vous pour le recevoir directement chez vous.

  • 3e Foire à l’autogestion, les 28 et 29 juin 2014

    La crise économique et financière qui ébranle le monde est aussi une crise de civilisation, face à laquelle les réponses habituelles, néolibérales comme étatistes, sont impuissantes. L’autogestion peut constituer une alternative. Comme chaque année depuis 2012, elle sera au centre d’un événement festif et populaire le week-end des 28 et 29 juin : la Foire à l’autogestion.

  • Communiqué des Alternatifs du 15 mars 2014
     

    Pollution : une politique alternative plutôt que des effets d’annonce

    Plusieurs régions, notamment la région parisienne, souffrent depuis plusieurs jours d’un pic de pollution. Notamment d’une pollution aux particules, car l’air contient une quantité trop importante de PM10, particules au diamètre inférieur à 10 microns.

    Le gouvernement a annoncé l’instauration dans l’agglomération parisienne de la circulation alternée. Une première tentative dans ce sens avait eu lieu, avec un succès limité, il y a près de 20 ans.
    Il est à craindre qu’il s’agisse plus, une fois encore, de changer le pansement que de penser le changement.
    Car il est nécessaire de réduire radicalement et dans la durée les risques environnementaux et sanitaires du productivisme, notamment pour ce qui concerne les flux de transport, la politique agricole ou la politique énergétique.

  • Communiqué des Alternatifs du 12 mars 2014
     

    Non au pacte de responsabilité

    Hollande et Ayrault peuvent s’en réjouir : le Pacte de Responsabilité souhaité par eux a été validé par la CFDT, CFTC et CGC avec le MEDEF et ses satellites patronaux. Les entreprises qui actuellement « reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucune conditionnalité ni évaluation de l’efficacité de ces aides en matière d’emploi et d’investissements et sans contrôle », comme le souligne justement l’intersyndicale nationale CGT, FO, FSU et Solidaires, verront cette manne grossir de 35 milliards supplémentaires de cadeaux fiscaux. Le MEDEF pouvait légitimement se déclarer satisfait, provisoirement, car la voracité du capital est sans limite et qu’ il ne tardera pas à exiger de nouvelles « simplifications » et « baisses des charges ».

  • Communiqué d’Ensemble ! le 10 mars 2014
     

    15 mars 2014 : Solidarité avec la révolution syrienne !

    Ce 15 mars 2014 marque le 3e anniversaire du déclenchement de la révolution syrienne.
    Terrible anniversaire ! Puisqu’il oblige à ouvrir les yeux sur la terrible répression qu’applique avec une brutalité sans égale le régime Bachar al-Assad contre son peuple : une véritable guerre !

  • Ukraine : de l’Etat vassal de la Russie à une communauté nationale démocratique

    par Vladimir Fišera 8 mars 2014

    Le mouvement anti totalitaire, anti domination russe et anti corruption de la Place de l’Indépendance (Maïdan en Ukrainien) à Kiev a donc été victorieux le 21 février 2014, 24 heures après le massacre de 90 de ses partisans par les forces spéciales du dictateur, 90 personnes, tuées par balles au coeur de l’Europe. En riposte, dix jours plus tard 15 000 soldats russes surarmés mais sans insigne sur leur uniforme transportés par des camions kaki Kamaz aux plaques militaires russes occupaient la Crimée ; dès le 5 mars cette presqu’île de 2 millions d’habitants était verrouillée par une nouvelle frontière "internationale" à Armiansk, isthme resserré à son extrémité nord. Annexion de fait, qui est moins une tête de pont qu’un Fort Chabrol organisé par Moscou. Comme à Kiev et c’est la leçon des trois mois de lutte, les gens se connaissent désormais, savent s’organiser dans l’urgence et la clandestinité et avec internet.

  • Éditorial de Rouge et Vert n°376
     

    Il était une fois la social-démocratie...

    par Jean-Jacques Boislaroussie

    Les partis se réclamant de la social-démocratie sont depuis longtemps confrontés à l’épuisement de leur modèle ancien de compromis social. Ce modèle visait, en s’appuyant sur des rapports de forces sociaux et politiques, en Europe comme au niveau international, à imposer une répartition des richesses permettant la progression du niveau de vie des classes populaires et la consolidation des acquis collectifs de l’Etat-providence.
    e capitalisme financiarisé et mondialisé n’est pas prêt à de tels accords. Dans les faits, les partis s’affirmant "sociaux- démocrates" sont donc en recherche d’improbables compromis gagnant-gagnant avec les forces du capital, et en réalité, le plus souvent, négocient des régressions sociales. Le PS ne fait pas exception.

  • Communiqué des Alternatifs du 23 février 2014
     

    Notre Dame des Landes : jusqu’au retrait du projet

    La principale leçon de la manifestation du samedi 22 février contre le projet d’aéroport a Notre-Dame des Landes,c’est la force et la diversité grandissante du mouvement de solidarité. Une forte présence du monde paysans, avec des centaines de tracteurs, des dizaines de milliers de personnes dans la rue, dont une grande partie dans les cortèges des collectifs de soutien et de mobilisation.

  • Communiqué des Alternatifs du 5 février 2014
     

    Ancrer durablement le combat syndical antifasciste

    A l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, en association avec Visa (Vigilance syndicale antifasciste) et la Ligue des Droits de l’Homme, plusieurs centaines de syndicalistes ont participé, le 29 janvier dernier, aux premières rencontres intersyndicales contre l’extrême-droite.

  • Communiqué des Alternatifs du 1er février 2014
     

    Plans de licenciements, menaces sur les droits des chômeurs

    Brisons l’offensive du MEDEF

    Presque chaque jour, l’annonce d’un nouveau plan de licenciements, avec deux nouveautés ces derniers jours :

    • Arnaud Montebourg, ministre de la "gauche du PS", mouille la chemise pour convaincre des grévistes de reprendre le travail, ça s’est passé chez Mory-Ducros…
    • toujours chez Mory-Ducros, un nouveau concept : la filiale du fond d’investissements qui reprend l’entreprise n’impose pas la perte de près de 5.000 emplois (plus de 2.700 dans l’entreprise, 2.000 chez les sous-traitants) mais "sauve" 2.230 salariéEs…

    Le compromis Gouvernement-MEDEF porte ses premiers fruits…

  • Résolution de la Coordination Générale des Alternatifs
     

    Tunisie : une évolution positive

    Le 12 janvier 2014

    Les Alternatifs, réuni-e-s en Coordination Générale le 12/01/2014, estiment positive l’évolution récente de la situation en Tunisie, trois ans après le début du processus révolutionnaire. Ils/Elles se félicitent que le peuple tunisien, par ses mobilisations dans les entreprises et dans la rue, ait su mettre en échec le projet réactionnaire porté par Ennahdha et obliger le gouvernement d’Ali Larayedh à démissionner.

  • Communiqué des Alternatifs du 27 janvier 2014
     

    Contre l’extrême-droite, le temps presse...

    Lorsque le prêt à penser libéral du chacun pour soi imprègne la société, conduit à stigmatiser le/la plus faible, l’assisté-e. Lorsque vraie droite et fausse gauche au pouvoir se soumettent également aux exigences du MEDEF, contribuant ainsi à dévaloriser l’action politique Lorsque la porosité idéologique entre le FN et de larges secteurs de l’UMP est flagrante.Lorsque tous les racismes instillent leur poison, lorsque des pans entiers des classes populaires se trompent de colère..
    L’extrême droite s’installe dans la société et le champ politique Les manifestations contre le mariage pour tous/toutes lui ont permis, coalisée avec de larges secteurs de la droite et les courants religieux conservateurs, de reprendre le rue. Le Printemps Français n’y a pas renoncé, sur une base homophobe, sexiste et réactionnaire.

  • Bonne résolution...
     

    En 2014, abonnez-vous à la presse des Alternatifs !

    L’histoire des deux derniers siècles s’est usée à opposer le collectif et l’individu, l’égalité et la liberté, la démocratie et l’efficacité. Pour dépasser ces contradictions, il faut élaborer un projet alternatif, l’expérimenter et se doter de formes d’organisation autogestionnaires.
    Nous savons également que les combats pour l’émancipation se conjuguent, se croisent, et qu’ils dépassent les frontières. C’est pourquoi nous sommes écologistes et féministes, c’est pourquoi nous sommes altermondialistes.

  • Texte d’orientation du Congrès 2013
     

    Autogestionnaires, unitaires et alternatifs

    adopté le 11 novembre 2013

  • Communiqué des Alternatifs du 25 septembre 2013
     

    Un souffle autogestionnaire

    Les Alternatifs saluent la nouvelle phase de la lutte des Fralib : la réalisation d’une production militante, par les salarié-es eux mêmes. Cette première production de sachets de tilleuls marque une rupture avec les pratiques du groupe Unilever : le retour à des produits naturels et locaux.

  • Se donner les moyens de nos ambitions
     

    Et si vous participiez à la politique ?

    Propos à proprement parler profondément prosaïques



Chargement de l'Agenda...

Nouveautés sur le Web