Les Alternatifs
Accueil du site > Actualités > Ancrer durablement le combat syndical antifasciste

Communiqué des Alternatifs du 5 février 2014

Ancrer durablement le combat syndical antifasciste

A l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, en association avec Visa (Vigilance syndicale antifasciste) et la Ligue des Droits de l’Homme, plusieurs centaines de syndicalistes ont participé, le 29 janvier dernier, aux premières rencontres intersyndicales contre l’extrême-droite.


Trois ans après la déclaration commune de 2011« La préférence nationale n’est pas compatible avec le syndicalisme » signée par les syndicats CFDT-CGT-FSU-Solidaires-UNSA, en riposte aux tentatives du FN d’instrumentaliser le mouvement syndical, cette initiative de 2014 souligne l’urgence du rassemblement syndical « contre l’extrême-droite,ses idées et ses pratiques » .

Extrait de l’appel national CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL adopté à l’issue de ces rencontres :
« … Parce que la montée des idées et de l’influence de l’extrême droite, et particulièrement du Front national, impacte de plus en plus le monde du travail et l’ensemble de la société, le mouvement syndical est concerné et doit prendre ses responsabilités. Nous savons que l’absence d’alternatives à la crise, l’aggravation de la situation sociale subies par les travailleurs de toutes origines, du privé comme du public, mais aussi par les chômeurs, les jeunes et les retraités fournissent un terreau exploité par l’extrême droite. Nos organisations syndicales s’engagent à lutter contre l’imposture sociale de l’extrême droite. Nous décidons d’une campagne de longue durée marquée par des initiatives larges communes dans les entreprises, les administrations, les services publics et les universités, appuyée sur un travail concret de terrain. Nous décidons d’agir ensemble dans la durée et de nous doter d’outils et de moyens permanents pour faire face à l’extrême droite ... ».

Répondre à cet article



SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Hébergement infomaniak