Les Alternatifs
Accueil du site > Actualités > Tout faire pour l’unité de la gauche de transformation sociale et (...)

Communiqué national du 27 octobre 2009

Tout faire pour l’unité de la gauche de transformation sociale et écologique


A la veille de la 4° réunion des organisations de la gauche de transformation sociale et écologique, les Alternatifs réaffirment leur orientation pour un rassemblement durable, dans les mobilisations comme dans les urnes, pour une alternative au capitalisme et au productivisme. Cette construction politique nécessite tout autant l’unité de ces organisations que la mobilisation et la créativité populaire, en particulier à l’occasion de Forums citoyens, non comme relais des partis politiques mais comme contribution décisive au processus de rassemblement.
Cette démarche vaut pour les élections régionales à venir. Elles peuvent être l’occasion de faire un pas en avant pour, ensemble, porter les exigences des travailleurs/ses et des classes populaires et contribuer ainsi à encourager, renforcer l’unité contre la droite et le patronat pour changer le rapport de forces.
Au premier tour, les Alternatifs défendent la perspective d’un accord national pour des listes communes de l’ensemble de la gauche et de l’écologie antilibérales sans exclusive sur la base d’une plate-forme et de propositions communes, listes indépendantes du PS. C’est sur ce socle que doit se construire le rassemblement de la gauche de transformation sociale et écologique.
Pour le second tour, afin de battre la droite, les Alternatifs défendent une fusion démocratique assurant une répartition juste entre les différentes listes se réclamant de la gauche et de Régions Ecologie. Une telle démarche exclut des accords avec des listes intégrant le MODEM.
Les élu-e-s du rassemblement de la gauche de transformation sociale et écologique seront au service des mobilisations populaires et porteurs de propositions alternatives. En cas de victoire face à la droite, si le rapport de forces ne permet pas d’appliquer un projet commun, nous ne nous engagerons pas dans une solidarité de gestion. En conséquence nos élu-e-s s’engageront à soutenir toute proposition allant dans le sens de notre projet et à combattre toute proposition allant dans un sens contraire.
Pour les Alternatifs, l’existence de divergences sur le type d’accords de deuxième tour ( participation ou non à l’exécutif régional) parmi les composantes du rassemblement ne doit en aucun cas être un préalable au rassemblement lui-même. Le pluralisme de celui-ci, pouvant aller jusqu’à des appréciations différentes sur l’intérêt de défendre son programme dans les exécutifs des Régions, doit être assumé.



SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Hébergement infomaniak